Tuesday, September 19, 2017

Ink pit : play-tested

J'ai eu l'occasion de faire tester le niveau vertical de "school rush" à L., 11 ans maintenant et qui essaie maintenant occasionnellement les niveaux de Bilou depuis 2009 2013. La fonctionnalité-clé est validée: "j'aime bien qu'on puisse nager pour ressortir de l'encre", affirme-t'elle, alors qu'en pratique, elle n'aura réussi que quelques fois à se tirer du mauvais pas, et généralement si affaiblie (enfin, Bilou, hein. Pas ma testeuse) qu'elle n'ira guère qu'un ou deux écrans plus loin.

Mais l'effet psychologique prend. Elle s'accroche et s'améliore peu à peu, jusqu'à atteindre régulièrement 1/4 du niveau et occasionnellement 1/3. Au-delà, les choses se corsent et il faut régulièrement courir pour franchir les sauts, ce que L. ne maîtrise pas encore véritablement.

Celà dit, comparé au jeune premier, L. a immédiatement senti l'urgence de l'encre qui monte, remarqué qu'il fallait se méfier des encriers endormis et qu'en sautant un petit coup supplémentaire une fois arrivé dedans on les réveillait (oui, c'est un vrai bug que je dois corriger, pas un choix de gameplay douteux), repéré les horizontales dans les les livres et les utiliser comme plate-formes, etc.

No comments: